Croissance nulle : conséquences en entreprise

a revoir

Présenté parJulian Bugier

Diffusé le 14/08/2014Durée : 00h40

Ça permettra la modernisation du pays et le redressement de la justice.

Le président a été clair: il ne changera pas de cap.

J.Bugier: Concrètement, au-delà des chiffres, vous allez voir que cé coup d'arrêt dé l'économie est déjà une réalité pour de nombreuses entreprises. Seuls les champions de l'export parviennent à s'en sortir.

Olivier vend et entretient des balances industrielles pour peser toutes sortes de matériel, comme ces blocs de béton. Ses clients: des agriculteurs, des artisans et de plus grosses Cette année, il ne vend presque plus de balances. Un signe selon lui que les entreprises n'investissent.

Tout ce qui n'est pas primordial ou obligatoire est souvent On a beaucoup de chantiers qui sont actuellement en attente.

La croissance en berne, Olivier la ressent directement sur son carnet de commandes. Des investissements au point mort, c'est aussi ce que ressent ce patron. Dans cette usine sont fabriqués des robots, des machines-outils qui seront vendues aux industriels pour faire tourner leurs lignes de production. Les clients français en achètent de moins en moins.

En 2000, on faisait 600 robots. Cette année, on va en faire environ.

La crise a poussé ce fournisseur à exporter de plus en plus. Aujourd'hui, ces robots se vendent plus à l'étranger.

L'Allemagne est un de nos plus gros marchés. Là, c'est pour la Turquie et la Grande-Bretagne.

Une activité internationale qui permet à ce PDG de prendre le pouls économique des pays étrangers.

Très clairement, l'Italie, l'Espagne et le Portugal repartent plus fortement que la France et de manière plus solide.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==