Costa Concordia : l'épave remorquée jusqu'à Gênes

a revoir

Présenté parJulian Bugier

Diffusé le 23/07/2014Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

L'image du jour, c'est celle du départ de l'épave du Concordia. Le convoi a pris la mer aujourd'hui direction le port de Gênes. Il est attendu ce week-end. Après deux ans et demi d'intenses travaux et un chantier titanesque.

A l'oeil nu, le Concordia semble immobile.

Remorqué vers sa destination finale, il file seulement à 3 km/h. C'est en accéléré qu'on mesure la performance. 2 heures de manoeuvres pour sortir l'épave du port de Giglio, un exploit salué aux sons des sirènes. Le héros est cet ingénieur sud-africain. Il a piloté toute l'opération depuis deux ans et demi. Le redressement du géant des mers, échoué sur un récif, la prouesse de faire flotter l'épave et maintenant de le voir voguer.

C'est une grande journée pour Giglio. Maintenant on doit faire arriver ce bateau a Gênes, je me relaxerai ensuite.

280 km jusqu'à Gênes, un voyage risqué. A bord, il y a 160 tonnes d'huile et d'essence, 150 tonnes d'eau polluée et 12 tonnes de matières toxiques. Le simple nettoyage du bateau avant son départ a dégagé ce nuage de poussière. Le convoi va frôler le parc national marin du Cap corse. Le convoi doit rester dans les eaux internationales. La France va dépêcher un navire de lutte anti-pollution. Une manifestation de pêcheurs en mer.

Le but n'est pas d'empêcher la manoeuvre mais de faire prendre conscience aux gouvernements qu'il faut trouver un mode de gestion de ce trafic.

Le naufrage du Concordia a fait 32 morts, dont un, ce serveur d'origine indienne, n'a jamais été retrouvé.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==