Cet article date de plus de huit ans.

Conseil économique et social : des avantages à revoir ?

Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Pour trouver cette somme, des réformes de structure sont annoncées. Que dire également des avantages concédés ici ou la à certaines institutions ? Voici le cas du Conseil économique et social.

Travailler au Conseil économique apporte selon ce document interne de nombreux privilèges. Premiers avantages, les absences autorisés : de 6 à 12 jours de garde d'enfants malades, 10 jours pour un mariage ou un Pacs, les absences pour se rendre au don du cang. Il y a aussi 54 jours de congés payés. 8 jours de plus si le salarié participe à des activités sportives ou culturelles dans les locaux. Les salaires sont aussi confortables. Vincent Gourdin est responsable de la maintenance technique. Après 20 ans d'expérience, il considère que son salaire n'est pas disproportionné.

A 45 ans, est-ce inadmissible de gagner 40.000 euros par an.

Le Conseil économique et social nous a laissés filmer dans ses locaux. En 2010, les avantages et les salaires étaient plus opaques. Depuis tout a été remis à plat même si revenir sur certains privilèges restent compliqués.

Il y a transparence, avant il ya avait opacité. Toutes les règles sont claires. On peut peut-être envisager encore de nouvelles règles. Mais c'est difficile de remettre en cause les règles anciennes.

Si une réforme doit avoir lieu, elle doit aussi toucher toutes les autres institutions publiques.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.