Cet article date de plus de huit ans.

Conduite accompagnée : commencer dès 15 ans ?

Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Nouvelle piste pour réduire les accidents chez les jeunes conducteurs: les experts pourraient proposer d'abaisser l'âge de la conduite accompagnée à 15 ans. La raison invoquée: plus on commence jeune, plus les risques diminuent.

Tu te mets au volant, tu démarres, j'arrive.

Le fils au volant de la voiture, l'habitude est désormais bien ancrée dans cette famille. En un an de conduite accompagnée, Christopher, 17 ans, a parcouru plus de 12.000 kilomètres. Une expérience indispensable selon son père.

Ça leur apprend à gérer le stress, à anticiper beaucoup plus vite.

Après les conseils du père, ceux de la monitrice d'auto-école. Christopher a commencé les cours à 16 ans. C'est jeune et pourtant, il aurait bien aimé commencer un an plus tôt, dès 15 ans, comme l'envisage le Conseil national de la sécurité routière.

Ça m'aurait plu parce qu'on aurait eu plus d'expérience pour justement avoir une très bonne conduite accompagnée, pour être vraiment prêt pour l'examen final.

Les chiffres le confirment, pour la réussite à l'examen, 73% des jeunes qui ont suivi la conduite accompagnée ont le permis du premier coup. Ils ne sont que 55% par la voie classique. Même constat pour les accidents: les jeunes conducteurs en sont souvent les premières victimes mais ceux qui sont passés par la conduite accompagnée sont moins touchés. Commencer des 15 ans permettrait également de délaisser scooters et mobylettes, très prisés des adolescents.

Le cyclomoteur est une source d'accident. Ça va permettre à des parents de dire: "On ne va pas t'acheter un scooter mais on va pouvoir démarrer tout de suite la conduite accompagnée". C'est bonne chose.

Une bonne chose également pour le portefeuille: avec la conduite accompagnée, le permis coûte en moyenne 500 euros de moins.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.