Compétitivité : la position de la France

a revoir

Présenté parJulian Bugier

Diffusé le 08/08/2013Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

L'innovation et la compétitivité, décrétées comme grandes priorités du début du quinquennat avec le rapport Gallois remis a François Hollande a l'automne. Un an après, où en est-on ? Bonsoir Valéry Lerouge. La France est-elle aujourd'hui plus compétitive.

Valéry Lerouge : Il y a 9 mois, Louis Gallois rendait son rapport très attendu sur la compétitivité. 22 mesures qui donnent naissance, deux mois plus tard, au CICE, le Crédit impôt compétitivité emploi. En clair, un remboursement des charges sociales sur les salaires allantjusqu'à 2,5 Smic. Toutes les entreprises y ont droit, mais elles n'en verront les résultats que l'an prochain. Il y a eu l'accord de fléxi-sécurité entre le patronat et les syndicats. Promulgué il y a deux mois, deux équipementiers automobiles l'ont signé, Walor et Berh. Le patron de Berh estime que ça lui ramène son coût du travail au même niveau, voir légèrement en dessous de l'Allemagne. Mais dans le même temps, il y a aussi des hausses de prélèvements, via par exemple la réforme de l'impôt sur les sociétés, ou des suppressions de niches fiscales. Ça coûtera 16 milliards d'euros de plus aux entreprises en 2013. Ce qui fait dire à beaucoup de patrons qu'on leur a repris d'une main ce qu'on leur a donne de l'autre, et que ça ne change pas leur niveau de compétitivité.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==