Comparateurs de prix : les inconvénients de la pratique

a revoir

Présenté parNathanaël de Rincquesen

Diffusé le 17/07/2014Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Avant de prendre le volant, comparez les tarifs pour faire des économies.

Une essence trop chère et des prix trop bas dans l'alimentation, dénoncent certains syndicats agricoles et des professionnels de l'industrie alimentaire. Leurs critiques visent surtout les comparateurs de prix utilisés par la grande distribution pour faire baisser les tarifs de leurs produits.

Dans les rayons, il suffit d'un téléphone pour comparer les prix. Une application, une photo du code barre, et le consommateur sait immédiatement si ce produit est vendu moins cher dans un magasin voisin. Un outil précieux pour ces clients.

Je regarde d'abord la marque qui m'intéresse. Je vois quels sont les prix dans les supermarchés aux alentours. Puis je regarde aussi sur Internet.

J'ai pu au départ me faire avoir, en comparant, j'ai l'alerte. Maintenant je sais que je peux le trouver moins cher et je me déplace.

Je ne dis pas qu'on compare tout le temps.

Pour attirer les consommateurs, la grande distribution bataille sur les prix toujours plus bas. Une guerre à grand renfort de publicité.

Nous nous engageons à être les moins chers sur des produits de garndes marques.

Défendre votre pouvoir d'achat, c'est aussi vous permettre de comparer le prix.

Mais la comparaison va parfois trop loin selon la Fédération du commerce et de la distribution. Dans une lettre au Premier ministre, elle réclame la suppression de la publicité comparative.

La multiplication des publicités comparatives a un effet pervers en conduisant les consommateurs a rechercher les prix les plus bas. Ce sont des inconvénients pour les agriculteurs, les industriels.

Un avis partagé par les agriculteurs et les producteurs. Vendre à des prix trop bas, c'est réduire leurs marges et ne plus pouvoir garantir les emplois. Le groupe Leclerc refuse de changer sa stratégie.

Il n'est pas question pour Leclerc de s'engager à supprimer Ailleurs en Europe, ça fonctionne, ça fait baisser les prix.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==