VIDEO. Violon imprimé en 3D, synthé tactile en silicone... Quand les instruments de musique font peau neuve

Les marques rivalisent d'imagination pour inventer les instruments de musique de demain. 

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est l'une des nouvelles créations de Yamaha. L'entreprise japonaise commercialise depuis cette année un drôle d'instrument de musique. Appelé "Venova", il est la combinaison de deux instruments bien connus : un saxophone et une flûte à bec. Cet ovni musical est plus court qu'un saxophone afin de permettre aux musiciens d'agripper plus facilement les touches. 

Depuis plusieurs années, outre les innovations en matière de musique électronique, les marques investissent dans ces instruments nouvelle génération. Un exemple : le violon piézoélectrique. En 2015, la société de design et d'architecture Monad Studio, en collaboration avec le luthier Scott Hall, présente ce violon fabriqué à l'aide d'une imprimante 3D. Le son ne vient pas de quatre cordes mais d'un phénomène appelé piézoélectricité (du grec piézein signifiant presser), raconte Sciences & Avenir. "Lorsque les deux cordes de ce mystérieux violon sont soumises à une pression, l'instrument produit un courant électrique ensuite amplifié puis transformé en onde sonore par l'intermédiaire d'une enceinte", explique le magazine. 

Enfin, le synthétiseur Seaboard, lui, vient tout droit du futur. Les capteurs tridimensionnels de ce clavier en silicone produisent des sons différents selon la gestuelle du musicien : pressions, glissement latéraux ou verticaux.

Le nouvel instrument de Yamaha est un mélange entre une flûte à bec et un saxophone. 
Le nouvel instrument de Yamaha est un mélange entre une flûte à bec et un saxophone.  (YOUTUBE / Yamaha Music London)