Caumont-sur-Durance : des tarifs de groupe pour une mutuelle négociés par la municipalité

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 31/01/2014Durée : 00h50

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Parlons maintenant de cette initiative très intéressante menée dans un village du Vaucluse. La municipalité a directement négocié avec une mutuelle des tarifs de groupe. Tous les habitants qui le souhaitent peuvent y souscrire. En quelques mois, c'est déjà un succès. Reportage à Caumont-sur-Durance.

Adhérer à la mutuelle municipale a amélioré la qualité de vie de Francine Lambert. Secrétaire à la retraite, elle paie désormais 47 euros par mois au lieu de 63 avec son ancienne mutuelle.

Pour la lunetterie, je suis remboursée le double. J'avais 150 euros environ, là c'est 300 euros par an.

Ses médicaments contre l'arthrose sont remboursés intégralement. Une économie de presque 200 euros/an.

Ça tranquillise l'esprit et ça donne un confort de vie.

Dans ce village de 4.700 habitants, la mutuelle municipale séduit les ménages modestes. A la mairie, des particuliers d'autres communes se renseignent.

Il n'y a pas de critères d'âge et les mensualités n'évoluent pas.

A l'origine de ce succès, Véronique Debue, une adjointe heureuse de pouvoir améliorer la vie de ses administrés.

Non seulement les gens peuvent se soigner, mais en plus récupèrent du pouvoir d'achat.

Avec 1200 euros par mois de retraite et une mutuelle trop chère, ce couple n'y arrive pas.

On ne va pas se soigner parce que ça revient trop cher, il y a des trucs qui ne sont pas remboursés.

Pour ce couple, la mutuelle municipale reviendra à 76 euros, au lieu de 150 par mois actuellement.

On est déjà à moins 50% avec des remboursements plus adaptés.

Même souci pour cette retraitée qui veut changer de mutuelle.

Je dois aller pour les yeux mais je dois attendre encore un peu. Parce que ça fait trop cher. On est remboursé, mais comme il faut avancer.

Il n'y a pas de délai de carence et les remboursements sont très rapides, c'était une des exigences qu'on avait lors de notre négociation.

Cette mutuelle a permis aux habitants de se soigner correctement.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==