Cannes : au festival de la pyrotechnie

a revoir

Présenté parNathanaël de Rincquesen

Diffusé le 22/07/2014Durée : 00h39

Plus de 150.000 spectateurs en profitent.

Même habituée aux stars, hier soir la Croisette a pris des étoiles plein des yeux. Des fusées qu'on photographie comme des vedettes. Sur un air de "Dolce Vita", elles retracent une histoire merveilleuse du cinéma.

Ça explose, ça fait un peu peur mais c'est marrant.

J'adore la fin du monde.

J'ai pleuré.

C'est féérique, on a l'impression d'avoir 5 ans.

Retour quelques heures avant le début du spectacle. Plusieurs dizaines de fusées à vérifier, deux tonnes de poudre réparties sur trois barges dans la baie, et une course contre la montre avant la mise à feu. A terre, les artificiers espagnols jouent gros.

Il y a parfois des perte de signal, mais ça va quand même.

Dans le ciel de Cannes, ils visent une Vestale d'or, récompense suprême décernée tous les 4 ans au meilleur pyrotechnicien de la planète.

C'est une façade de 400 m où on met différentes barges. Il n'y a pas de câbles, c'est un challenge pour les artificiers.

Pour les tableaux, la baie est un miroir. Pari réussi pour les Espagnols.

C'est génial.

Magnifique.

On pense à l'amour et à la beauté de la vie.

Cannes est le rendez-vous de toutes les étoiles.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==