Canada : pister le loup blanc

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 22/10/2013Durée : 00h40

De nouvelles attaques de loups ces derniers jours dans les Alpes de Haute-Provence : 17 brebis ont été tuées. Voici des images rares. Un chasseur d'images a réussi a pister le loup blanc du Canada.

Le soleil brille dans le Grand-Nord mais il fait.

50 degrés Celcius. Dans le vent polaire, chaque parcelle de peau a l'air libre gèle en quelques secondes. Le voyageur poursuit sa route car il a trouvé une piste. Hurlement de loup.

Les loups blancs arctiques sont passés ici. Après une semaine de traque, ils se montrent enfin au photographe. J'aperçois des petites tâches qui bougeaient au loin dans cette brume de froid. Ce moment tant attendu est là et je les vois dans les jumelles qui courent vers moi.

A cet instant, le bonheur submerge le photographe.

Oh putain, ça fait 2 jours que je les attends. L'un des animaux les plus rarement observes au monde est désormais à portée d'objectif. La meute encercle le photographe comme une proie. Mais la passion ne lui laisse pas le temps d'avoir peur.

Dès que j'étais en position couchée, les jeunes venaient me tirer les bottes, le harnais du traineau. Dès que je me relevais, ils reculaient de 10 mètres.

Finalement les loups sont repartis comme ils étaient venus. Cela faisait 25 ans qu'on n'avait pas filmé le loup blanc arctique depuis cette expédition qui l'avait fait découvrir avec ces mystères insoupçonnés. C'est sûrement l'animal le plus persécuté au monde. Mais aussi le moins bien connu. On ignore qu'il a un grand sens de la famille. Il a un sens social développé, comme les hommes.

Cette fois encore, le loup s'est montré sociable. Un solitaire a visite le photographe le temps de quelques clichés.

L'image qui me reste c'est le regard. Quand il plante ses yeux dans les nôtres c'est incroyable. Etre en contact avec ces prédateurs, c'est une leçon d'humilité. On leur laisse la place, l'homme n'est pas chez lui, ni le plus fort.

Le réchauffement climatique met en péril l'alimentation des proies du loup blanc. Et la survie du loup est en jeu. Mais désormais, chacun sait qu'il y a, dans le grand Nord arctique, une espèce rare à préserver.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==