Bruxelles : une récession inhabituelle ?

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 15/05/2013Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Si elle n'en tient pas compte, l'exécutif européen pourrait se montrer moins conciliant.

L'économie française en récession. On va un peu plus loin avec vous, François Lenglet. Derrière ce chiffre de l'Insee, il y a une réalité inhabituelle. Pendant ce premier trimestre 2013, la France a produit 450 milliards d'euros de biens et de services. On le voit sur cette courbe, elle a retrouve le niveau d'avant la crise, le 3e trimestre 2007 où nous produisions 451 milliards d'euros. Cinq ans et demi d'activité pour revenir au point de départ. Mais pendant ces années, la population française a augmenté de presque 2 millions d'habitants. Le gâteau a la même taille qu'en 2007, mais il y a plus de monde à table : le niveau de vie baisse. La production de richesse par habitant a chuté sur 5 ans, c'est sans précédent.

David Pujadas : "Le pire est derrière nous", dit F. Hollande. Il a raison ? Rien ne permet de dire cela. Préoccupant pour l'avenir, la nouvelle chute de l'investissement en France altère le potentiel de reprise. Pour redémarrer, nous aurons besoin de la demande extérieure, par exemple, une reprise durable aux États-Unis.

Le JT
Les autres sujets du JT