Brevet 2018 : combien de fautes ferez-vous ? Découvrez la dictée du brevet des collèges

Les élèves de troisième planchaient, jeudi 28 juin, sur l'épreuve de français. Franceinfo vous propose de faire la dictée.

Un élève fait une dictée, le 16 novembre 2016 à Paris.
Un élève fait une dictée, le 16 novembre 2016 à Paris. (ANAID DE DIEULEVEULT / HANS LUCAS / AFP)

C'est l'un des moments forts du brevet des collèges. Les élèves de troisième ont planché, jeudi 28 juin, sur la dictée, l'un des exercices de l'épreuve de français. Avez-vous le niveau d'un élève de 14 ans en grammaire et en orthographe ? Franceinfo vous propose de faire le test, avec l'énoncé de la dictée 2018 de la série générale pour la métropole.

Les consignes

Lors de la dictée, on procédera successivement :
1) à une lecture préalable, lente et bien articulée du texte ;
2) à la dictée effective du texte, en précisant la ponctuation et en marquant nettement les liaisons ;
3) à la relecture, sans préciser cette fois-ci la ponctuation mais en marquant toujours les liaisons.

On demandera aux candidats d’écrire une ligne sur deux.

On ne répondra pas aux questions éventuelles des candidats après la relecture du texte ; ils en seront avertis avant cette relecture.

Avant de commencer la dictée,
- on indiquera qu’il convient d’écrire tous les chiffres en lettres
- on inscrira au tableau de manière lisible par l’ensemble des candidats :
- Blémont,
- Saint-Euloge,
- Progrès,
- D’après Marcel Aymé, Uranus, 1948.

La dictée

Le collège de Blémont étant détruit, la municipalité avait réquisitionné certains cafés pour les mettre à la disposition des élèves, le matin de huit à onze heures et l’après-midi de deux à quatre. Pour les cafetiers, ce n’étaient que des heures creuses et leurs affaires n’en souffraient pas. Néanmoins, Léopold avait vu d’un très mauvais oeil qu’on disposât ainsi de son établissement et la place Saint-Euloge avait alors retenti du tonnerre de ses imprécations. Le jour où pour la première fois les élèves étaient venus s’asseoir au café du Progrès, il n’avait pas bougé de son zinc, le regard soupçonneux, et affectant de croire qu’on en voulait à ses bouteilles. Mais sa curiosité, trompant sa rancune, s’était rapidement éveillée et Léopold était devenu le plus attentif des élèves.

D’après Marcel Aymé, Uranus, 1948.