Brésil : les manifestations dégénèrent

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 21/06/2013Durée : 00h49

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Des symboles du pouvoir ont été pris pour cible. A Sao Paulo, un jeune de 18 ans est mort, renversé par une voiture.

Sao Paolo, Rio, Brasilia. Des milliers de manifestants sont descendus dans la rue dans une centaine de villes au Brésil, contre la cherté de la vie et la précarité des services publics.

Notre système éducatif ne fonctionne pas. Nos hôpitaux sont bondés mais on a dépensé des millions pour le Mondial Je suis avocat, je suis venu soutenir les jeunes.

Sur ces grilles a Rio, des mots de soutien apporté aux manifestants.

C'est pour montrer notre indignation contre ces politiques qui nous étouffent. Ils sont tous corrompus.

A Brasilia, où se trouvent tous les ministères et administrations, les manifestants ont tenté de pénétrer dans le ministère des Affaires étrangères. Des vitres et des portes du bâtiments réalisés par Niemeyer, ont été brisées, et les forces de l'ordre ont repoussé les assaillants A Rio, après 10 jours de manifestations, contre l'augmentation du prix du ticket de bus, le rassemblement a dégénéré en affrontements avec la police.

J'ai reçu une bombe lacrymo dans le visage.

Celui-ci a refusé de se laisser fouiller par la police anti-émeute.

C'est la police qui m'a fait ça.

Des banques et des magasins ont été saccagés et pillés. Les dégâts se chiffrent à des millions d'euros. La mobilisation se durcit.

A Cambrai, la bijoutière dont le mari avait été tué par des voleurs a été, à son tour, agressée par des braqueurs. Elle a un bras casse et de nombreuses contusions au visage.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==