Bilan des intempéries bretonnes

a revoir

Présenté parLaurent Delahousse

Diffusé le 15/02/2014Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Depuis trente ans que je vis ici, je n'avais jamais vécu cela.

Une fois de plus, le trafic ferroviaire a été perturbé mais il a repris progressivement dans la matinée.

Comme de la neige dans les rues de Saint-Guénolé mais c'est bien de l'écume qui freine cette voiture. Un tapis blanc déposé la nuit dernière par les rafales. Sur la côte, le vent s'est calmé aujourd'hui mais le spectacle continue.

C'est impressionnant de voir toute cette écume et de voir les vagues s'éclater contre les rochers, c'est de toute beauté.

Les maisons, le long, en ont pris plein la "tronche", quant à l'écume, on en a eu jusqu'à mi-cuisse des fois.

La plus forte tempête de l'hiver a frappé la nuit dernière, des rafales à près de 150 km/h. Ici, près de Guingamp, ces arbres n'ont pas résisté, ils sont tombés sur les câbles d'alimentation des voies ferrées.

On a environ une dizaine d'arbres tombés sur la caténaire un peu partout entre Saint-Brieuc et Morlaix.

Résultat, une circulation des trains largement perturbée hier soir. En gare de Rennes, 500 passagers bloqués ont dû dormir dans les rames.

Là, on attend un bus pour rentrer à Brest.

Aujourd'hui, le trafic a repris progressivement, seule la ligne entre Brest et Quimper reste à l'arrêt.

Onva.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==