Bangladesh : pollution dans les ateliers

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 19/09/2013Durée : 00h40

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Beaucoup vantent le bilan économique du gouvernement.

On revient sur un accident qui avait provoqué une prise de conscience en France et ailleurs en Europe. Il y a 5 mois, un immeuble s'effondrait au Bangladesh. Il abritait des ateliers de couture où les ouvriers travaillaient dans des conditions misérables. Les vêtements étaient destines, pour la plupart, à l'Europe. Une équipe d'Envoyé Spécial est retournée sur place. L'enquête montre aussi les effets des produits chimiques sur place.

Bienvenue dans les ateliers du bout du monde, à Dhaka au Bangladesh. Dans des usines où l'on fabrique les vêtements vendus dans nos magasins français. Il suffit d'entrer dans des ateliers en caméra cachée pour voir ça. Des produits chimiques manipulés a main nue, parfois par des enfants. Nous sommes loin des arguments de vente avancés par les marques qui font fabriquer dans ce pays et qui promettent sur leur site internet le respect strict de l'environnement et notamment de la qualité des eaux rejetées. Dans cette usine, le dirigeant qui prétend travailler pour des grandes marques de prêt-à-porter est plutôt fier de montrer ses installations, des bassins qui traitent les eaux de teinture. En bout de chaîne, voilà l'eau censée être depolluee.

C'est l'eau à la fin du traitement.

Oui.

Elle est très colorée non.

Oui, mais c'est respectueux de l'environnement. Ça correspond aux normes du ministère de l'Environnement local.

Vous êtes sûr de pouvoir mettre ça dans la rivière.

Mais les gens peuvent boire ça.

Non, non, non ! Ca, non.

Et pour les poissons.

Il n'y a pas de problème.

Cette eau rouge va donc bien s'écouler dans la rivière. Une eau qui respecterait les normes environnementales. Et nous allons vite comprendre pourquoi. Les normes du Bangladesh ne sont pas très exigeantes. Cette responsable du laboratoire du ministère de l'Environnement va le confirmer.

La couleur est normale.

Oui, l'eau qui sort du système de traitement est conforme nos normes. Les traitements n'enlèvent pas la couleur de l'eau.

Qu'est-ce qu'elle contient comme produits chimiques.

Nous testons uniquement le pH, la quantité de CO2 et d'oxygène. On n'a pas de quoi tester les produits chimiques.

De quoi relativiser les bonnes résolutions écologiques des marques occidentales. Dans la rivière qui traverse Dhaka, les taux de métaux lourds sont 50.000 fois supérieurs aux normes d'après les analyses d'une ONG.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==