Baisse du quotient familial : le nombre de foyers fiscaux sous-évalué

a revoir

Présenté parNathanaël de Rincquesen

Diffusé le 29/07/2014Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

La baisse du quotient familial a rapporté à l'Etat plus d'argent que prévu. Le nombre de foyers fiscaux concerné avait été sous-évalué.

C'était un engagement de campagne du candidat à la présidentielle.

Je ne veux pas supprimer le quotient familial, qui est un avantage fiscal pour les familles. Ma proposition est de le moduler pour qu'il puisse être plus juste pour l'ensemble des familles.

En clair, une réduction du plafond cette exonération d'impôt pour les familles à partir du premier enfant. Ce tour de vis fiscal a rapporté plus que prévu en 2013. Pour l'Etat, un gain non pas de 490 mais de 554 millions d'euros. Davantage de ménages ont été concernés par la mesure: non pas 882.600, comme prévu, mais plus d'un million: Ceux dont le revenu fiscal était supérieur à 50.000 euros. A cette recette supplémentaire pour l'Etat, s'ajoute celle concernant les hauts revenus, supérieurs à 150.000 euros. La tranche d'imposition à 45% a concerné 58.000 contribuables 344 millions de gains pour l'Etat, légèrement plus que prévu.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==