Éducation : les lycéens passent les épreuves du baccalauréat après une année mouvementée

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Éducation : les lycéens passent les épreuves du baccalauréat après une année mouvementée
FRANCEINFO
Article rédigé par
N.Ramaherison, L.Legendre-Trousset, C.Vérove, M.Mullot, A.Sangouard, L.Pekez, Y.Kadouch - franceinfo
France Télévisions

Les lycéens ont passé l’épreuve de philosophie jeudi 17 juin. Ils vont tenter de décrocher le baccalauréat après une année tourmentée, entre cours en présentiel et à distance.

C’est une année scolaire assez étrange qu’ont vécu les lycéens français. En raison de la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19, les différents confinements ont poussé les élèves à alterner entre cours en présentiel et ceux à distance. Un enseignement chamboulé tout comme les épreuves du baccalauréat. Le 22 avril, le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer annonçait que le diplôme "comporte une part de contrôle continu et une part de contrôle terminal. Nous maintenons donc les deux épreuves de contrôle terminal prévues." Il s’agit de la philosophie et du grand oral.

Des étudiants pas assez préparés ?

Les lycéens ont passé l’épreuve de philosophie jeudi 17 juin. Une première étape avant l’examen du grand oral, qui sera une première en France. Face à ce test, certains étudiants ne se sentent pas assez bien préparés. "On s’est vraiment sentis la génération test du bac. Et du coup là, le grand oral, on a un peu l’impression que c’est l’épreuve de plus pour essayer quelque chose qui est une bonne idée dans l’absolu mais qui mériteraient d’être un peu plus expliquée aux élèves", estime une étudiante de Savigny-sur-Orge (Essonne).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bac 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.