Bac 2021 : des correcteurs dénoncent "le grand chaos" de la numérisation des copies de philosophie

Après les couacs du Grand oral, c'est désormais aux copies de philosophies - corrigées pour la première fois sur écran - de poser problème. En cause : des difficultés de numérisation, ou parfois une absence d'anonymat. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les élèves planchent sur la philosophie au lycée Georges Clemenceau de Montpellier (Hérault) pour le début du baccalauréat, le 17 juin 2021. (ROMAIN BERCHET / FRANCE-BLEU HÉRAULT)

"C'est le grand chaos", déplore Véronique Verdier, de l'association des professeurs de philosophie. Après les problèmes de convocations pour le Grand oral du baccalauréat 2021, c'est désormais la numérisation des copies de philosophie qui pose souci. "Les copies arrivent souvent avec les pages dans le désordre. Les copies sont souvent incomplètes, il manque des pages. On a aussi le mélange de plusieurs copies : on s'aperçoit que deux copies ont été mélangées ensemble", poursuit Véronique Verdier.

L'épreuve de philosophie - avec le Grand oral - était la seule épreuve à être organisée en présentiel cette année lors du baccalauréat 2021. Et pour la première fois, les professeurs de philosophie l'ont corrigée sur écran, avec parfois des mauvaises surprises.

"Deux de mes copies n'étaient pas anonymes"

Parmi les problèmes recensés : celui du scan des copies. Dès la fin de l'épreuve, jeudi 17 juin, quand les proviseurs ont dû scanner des centaines de copies, par endroit, cela a pris beaucoup plus de temps que prévu, le logiciel n'acceptant parfois que 20 copies par heure selon les syndicats.

Depuis, elles ont bien été dispatchées numériquement mais toutes n'arrivent pas intactes sur l'ordinateur du correcteur. Plus grave encore, il y a parfois des problèmes concernant l'anonymat des candidats comme le raconte Boris*, lui aussi professeur de philosophie : "J'ai découvert que deux de mes copies n'étaient pas anonymes alors que normalement toutes les copies ont un bandeau d'anonymat. Là, ce bandeau était absent."

Le professeur précise donc qu'il a eu "accès aux informations que les élèves remplissent : leur nom, leur prénom, leur date de naissance, qui sont normalement cachées aux correcteurs." 

Interrogé, le ministère de l'Education nationale assure que le correcteur peut demander, en cas de problème, une nouvelle numérisation de la copie. À ce stade, 0,5% des copies ont été renumérisées selon les services de Jean-Michel Blanquer.

*Le prénom a été modifié

Le reportage d'Alexis Morel est à écouter ici.
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bac 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.