Admission post-bac : tous les candidats d’Ile-de-France en 1re année de Santé se verront proposer une place

Au 1er juin, sur les 626 718 élèves de terminale inscrits dans APB, 94,85 % ont émis et confirmé au moins un vœu.

Un jeune homme sur le site d\'Admission post-bac, le 21 janvier 2016. 
Un jeune homme sur le site d'Admission post-bac, le 21 janvier 2016.  (MAXPPP)

Tous les candidats d’Ile-de-France en 1re année de Santé, ayant placé PACES en vœu 1, se verront proposer une place en PACES, le 26 juin lors de la 2ème phase d’admission post-bac, a annoncé vendredi 9 juin dans un communiqué le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Cette décision fait suite à une réunion qui s'est tenue vendredi dans la matinée, à l’initiative du ministère, rassemblant les acteurs impliqués autour de l’admission en première année de PACES Ile-de-France. "Les discussions ont abouti à un consensus grâce à la mobilisation des présidents, des doyens et des recteurs franciliens", a indiqué le ministère qui "salue l’engagement de tous les acteurs qui ont rendu cette solution possible."

Baisse de 47% des fillières concernées par le tirage au sort 

Le nombre de filières concernées par le tirage au sort pour les admissions post-bac (APB) est passé de 320, le 24 mai, à 169 le 8 juin, soit une baisse de 47%, selon un communiqué publié vendredi 9 juin par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Une baisse "grâce à la mobilisation des rectorats", selon le ministère. "Ce travail va se poursuivre tout au long des jours et des semaines qui viennent", a-t-il précisé.

Plus de 600 000 élèves inscrits 

A la suite de la clôture de la première phase d’admission de la procédure APB, les premières propositions d’admission dans des filières de l’enseignement supérieur ont été faites à 652 980 candidats au total. Ils "ont eu une proposition dès le premier tour, dont 400 861 sur leur premier vœu (soit plus de 61% des propositions)", a indiqué le ministère.

Au 1er juin, sur les 626 718 élèves de terminale inscrits sur APB, 94,85 % ont émis et confirmé au moins un vœu. Déclinée par série, la proportion est de 99,96 % pour les candidats au bac général, 95,48% pour les candidats au bac technologique et 79,32 % pour les candidats au bac professionnel.

Le cursus Licence reste la filière la plus demandée

Le cursus Licence reste la filière la plus demandée en premier vœu, par 39,1 % des candidats. Parmi les L1 demandées en premier voeu, quatre mentions de licence recueillent 50 % des demandes. En tête, on trouve la première année commune aux études de santé (PACES) avec 17%. Puis suivent : droit (14 %), STAPS (11 %), psychologie (7 %). La deuxième phase d'admission débutera le 26 juin.