Autoroutes : les fraudes au péage

a revoir

Présenté parMarie Drucker

Diffusé le 19/07/2013Durée : 00h41

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Et beaucoup de monde déjà ce soir Sur les autoroutes, certains n'hésitent pas a frauder les péages. Mais désormais surveillés de près, les resquilleurs vont avoir de plus en plus de mal a ne pas s'acquitter du droit de passage.

Le ballet incessant des barrières de péage, bien connu de tous. Ici, la majorité s'acquitte Mais certains n'hésitent pas a frauder. Voici la technique du petit train. Il suffit de coller au véhicule qui précède. Brian est un multirécidiviste. Depuis 4 ans, il resquille.

Quand il y a pas trop de caméras, c'est simple. Je pense pas être voyou, fraudeur oui, mais il faudrait arrêter de faire payer toujours plus.

Côte automobiliste, ces fraudeurs n'ont pas bonne réputation.

Ça fait augmenter les tarifs.

C'est déjà cher comme ça. Il y a pas de raison qu'on paye pour les autres.

Sur plus d'un milliard de passages, 1 à 2 millions seraient franchis illégalement. Depuis peu, les sociétés d'autoroute ont trouvé la riposte.

Grâce à des moyens technologiques importants, nous sommes capables d'identifier la totalité des fraudeurs.

Les fraudeurs osent tout comme utiliser un camion, en guise de paravent. Les camionnettes s'y collent. De même que les motos. En trichant, certains prennent des risques fous.

La voiture va effectuer une marche arrière au détriment de la sécurité. Et on voit la voiture se coller derrière le véhicule précédent et accélérer rapidement.

Ce bureau abrite 7 salariés de la cellule antifraude. Une fois repérés, les contrevenants doivent payer le trajet le plus long majoré de 20 euros pour frais de gestion. Seuls les fraudeurs étrangers peuvent y échapper. Mais les sociétés d'autoroute étudient le moyen de les poursuivre.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==