Associations : un manque de subventions

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 26/09/2014Durée : 00h50

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les associations sont une spécificité française. Beaucoup s'investissent en tant que bénévoles ou font des dons. On en reparlera dans un instant avec Manuel Tissier. Mais ces associations sont en danger. Subventions publiques et donations s'effondrent. Certaines structures vont licencier des permanents.

Il tond, il taille, il plante, il a une ambition: s'occuper d'espaces verts. Fouad poursuit sa peine de prison sur des chantiers d'insertion avec un contrat de six mois. Une façon de remettre un pied dans la vie active avec un objectif: trouver ensuite un travail.

Ça aide les gens à s'intégrer dans la société, ce qui n'est pas le cas de la prison. Quand on sort et qu'on a eu un suivi, c'est pas la même chose.

Mais l'association qui l'emploie a dû revoir ses ambitions. Avec 140 salariés en insertion et 50 permanents, elle a supprimé 25 emplois depuis le début de l'année. Car en un an, elle a perdu 10 % de son budget et ce n'est pas terminé.

C'est inquiétant pour les équipes et nos missions. On vient de reprendre un chantier à Anthony, une association a déposé le bilan. L'offre d'insertion, si elle diminue comme ça c'est catastrophique.

Ce salarié ne sait pas si son contrat sera renouvelé. Aujourd'hui il touche 800 euros net pour 26 heures par semaine grâce à l'association.

Ça nous oblige à nous lever le matin, reprendre un travail. Ce serait dommage que l'association ferme.

Des associations menacées de disparition par faute de subvention, il y en a d'autres comme ici.

La dernière à s'occuper d'aide sociale ne va plus pouvoir s'occuper des éducateurs.

Avec moins d'argent on fermera mi.

Au planning familial de Montpellier, il manque 10% du budget. L'assocaition vient de procéder à un 1er licenciement.

L'an prochain, on va peut être encore licencier Nous souhaiterions équilibrer nos comptes! Aucun secteur associatif n'est.

La France est vraiment le pays des associations par excellence.

Le JT
Les autres sujets du JT