Apprentissage : des jeunes au lycée agricole

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 06/05/2014Durée : 00h48

Elise Lucet : Merci. Pour en savoir plus sur l'intervention de François Hollande, n'hésitez pas à consulter notre site internet francetvinfo.fr. Le chef de l'Etat et le gouvernement veulent relancer l'apprentissage, une formation concrète qui débouche souvent sur une embauche. Il y a les cours théoriques et la pratique chez un professionnel. Nous nous sommes rendus dans un lycé« pro spécialisé dans l'agriculture et avons suivi deux élèves.

La récolte des salades à quelques km d'Aix-en-Provence. Parmi les ouvriers agricoles, il en est un au profil particulier. Jules, 21 ans, originaire de Bretagne. Il est en stage pendant 15 jours pour apprendre le métier.

Je suis arrivé, j'ai observé comment ils travaillaient. J'ai fait quelques erreurs au début. Une fois qu'on a appris, on le met en pratique.

Je conseille à un gars qui sort d'un BTS ou d'une licence d'aller travailler, d'être dans la réalité sur le terrain. Une fois la théorie acquise, le terrain est la meilleure école.

Pour les jeunes qui ont choisi l'alternance, l'école reste un élément essentiel de la formation. Anthony revient de stage chez un producteur de plantes aquatiques. Pendant 2 semaines, il va se consacrer a la préparation du Bac. Il pense pouvoir trouver un emploi plus facilement.

Ce sera plus facile, on a de l'expérience. On sait faire beaucoup plus de choses On peut mettre sur les CV les stages réalisés.

Au programme: des matières classiques et des formations techniques, adaptées à leur futur environnement professionnel.

Comme par exemple le suivi d'irrigation, la fertilisation, la culture biologique.

L'obtention d'un diplôme et une expérience professionnelle est essentielle. Ce cursus est de plus en plus prisé par les employeurs. Ici, l'an passé, 92% des élèves en alternance ont trouvé un emploi.

L'apprentissage est un tremplin vers l'emploi pour les jeunes. En Allemagne, c'est même un sésame vers le monde du travail. Jean-Paul Chapel nous a rejoints. Bonjour. L'efficacité de cette formation n'est plus à prouver.

Jean-Paul Chapel : 60% des apprentis obtiennent, en fin de formation, un contrat à durée indéterminée. Théorie plus pratique : c'est une combinaison gagnante pour le jeune qui se forme et pour l'employeur qui évalue le candidat.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==