Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Du terrifiant lézard à la grosse poule: l’image des dinosaures a bien changé

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
VIDEO. Du terrifiant lézard à la grosse poule : l’image des dinosaures a bien changé
Article rédigé par
France Télévisions

Des scientifiques ont dévoilé une représentation très réaliste du psittacosaurus, qui ressemble plus à une grosse dinde qu’aux créatures de "Jurassic Park".

De Godzilla à Jurassic Park, vous avez sans doute grandi avec une certaine image des dinosaures : d’immenses lézards couverts d’écailles au crocs acérés, ou de paisibles géants au cou haut comme un immeuble. Mais les progrès de la paléontologie ont mis à mal cette image. Ancêtres, pour certains, des oiseaux, les dinosaures étaient parfois couverts de plumes, ou prenaient des formes étonnantes. Des chercheurs dirigés par un professeur de l’université de Bristol (Royaume-Uni) ont récemment dévoilé une modélisation d’un psittacosaurus, qu’ils présentent comme la représentation la plus fidèle jamais faite d’un dinosaure, rapporte le Guardian (en anglais). Et le résultat est franchement moins majestueux qu’un T-Rex.

Un vélociraptor à plumes

Depuis quelques années, une idée fait consensus : celle qu’une bonne partie des dinosaures n’étaient pas couverts d’écailles, comme des lézards, mais de plumes, comme leurs descendants les oiseaux. Des traces de ces plumes sont visibles sur certains fossiles. Star de Jurassic Park, le fameux vélociraptor fait partie de ces dinosaures qui étaient plus colorés qu’on ne l’imagine.

Quant au psittacosaurus, il ne porte pas de plumes, mais d’étranges excroissances sur sa queue dont on ne connaît pas encore l’utilité. Grâce à un fossile particulièrement préservé, découvert en Chine, les chercheurs peuvent savoir quelle est sa pigmentation réelle, qui lui permettait de se camoufler dans les sous-bois.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.