Un cerf aux dents longues repéré en Afghanistan

Il y a plus de 60 ans que l'animal n'avait pas été observé.

Un cerf porte-musc observé en Afghanistan par l\'ONG Wildlife Conservation Society (WCS).
Un cerf porte-musc observé en Afghanistan par l'ONG Wildlife Conservation Society (WCS). (JULIE LARSEN MAHER / WCS)

Il ne s'agit pas d'un vampire déguisé en cerf, mais bien d'une espèce rare de la famille des cerfs porte-musc d'Asie centrale. L'animal a été repéré dans le nord de l'Afghanistan par une équipe de recherche dirigée par l'ONG Wildlife Conservation Society (WCS). 

Il y a plus de 60 ans que cette espèce insolite n'avait pas été observée, selon le communiqué de l'ONG (en anglais) publié le 31 octobre. La dernière trace remonte à 1948, lorsqu'une équipe de scientifiques danois traversant la région avait repéré la bête.

Une espèce traquée pour son musc

L'espèce est classée en voie de disparition sur la liste rouge de l'Union internationale pour la conservation de la nature, en raison de la perte de son habitat et du braconnage. Les cerfs porte-musc sont convoités en raison de leurs glandes qui sécrètent du musc, une matière utilisée notamment dans les cosmétiques et qui peut rapporter jusqu'à 35 000 euros le kilogramme sur le marché noir.