Nature : deux femelles gorilles du zoo de Beauval vont être libérées

Deux femelles gorilles nées en France vont quitter le zoo de Beauval (Loir-et-Cher) pour être réintroduites dans leur milieu naturel, en Afrique.

FRANCE 2

Elles seront bientôt libres. Les gorilles du zoo de Beauval (Loir-et-Cher), Kuimba et Mayombe, vivent leurs dernières heures de captivité. Ces deux sœurs de 9 et 12 ans, nées en France, découvriront bientôt leur milieu naturel, l'Afrique de l'Ouest. Les deux femelles ont été choisies pour cette réintroduction parce qu'elles s'entendent bien. "Je pense que cela va bien se passer parce que je connais bien les deux femelles. L'une est plutôt turbulente, elle n'a peur de rien. L'autre est plus introvertie, mais elle observe énormément", explique Delphine Leroux, la cheffe animalière du zoo.

Un transport en avion et en hélicoptère

À l'aube, elles ont quitté le zoo de Beauval lundi 24 juin. Elles vont être ensuite transportées de Paris à Libreville, au Gabon. Un avion présidentiel les attend et les emportera à des centaines de kilomètres, à Franceville. Un hélicoptère les emmènera enfin vers leur nouveau refuge, au parc national de Batéké. Elles y découvriront les forêts humides et la savane boisée. Pour une acclimatation en douceur, elles passeront six mois sur une île, sous la surveillance des soigneurs gabonais.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le plus grand gorille du monde est \"en danger critique\" de disparition, d\'après l\'UICN, qui a mis à jour sa liste rouge des espèces menacées, dimanche 4 septembre.
Le plus grand gorille du monde est "en danger critique" de disparition, d'après l'UICN, qui a mis à jour sa liste rouge des espèces menacées, dimanche 4 septembre. (PETER MARTELL / AFP)