Loir-et-Cher : la femelle panda du zoo de Beauval a été inséminée avec succès

Des premiers tests révèlent que Huan Huan a bien été fécondée lors d'une insémination il y a trois semaines, mais la gestation des pandas demeure un processus fragile.

Article rédigé par
Avec France Bleu Berry - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Illustration du panda geant Huan Huan au zoo de Beauval dans le Loir et Cher, le 5 avril 2017. (LEON TANGUY / MAXPPP)

L'insémination artificielle de Huan Huan, la femelle panda du zoo de Beauval dans le Loir-et-Cher, est un succès, rapporte vendredi 9 avril, France Bleu Berry. Un premier test de grossesse s'est révélé positif, mais les vétérinaires du zoo ne crient pas victoire pour autant.

Les premiers tests hormonaux révèlent que Huan Huan a bien été fécondée lors de l'insémination annuelle réalisée il y a trois semaines. Mais la gestation des pandas demeure un processus fragile et complexe. Une fois fécondée, la femelle panda freine le développement de son embryon, cela s'appelle la diapause.

Un premier petit né en 2017

Pour que la gestation commence vraiment, la femelle panda doit se sentir à l'aise, avec une nourriture et des conditions de température et de luminosité bien précises. Les équipes de Beauval réaliseront des échographies régulières pour suivre le développement du futur bébé panda.

Huan Huan a déjà eu un premier petit en août 2017 : Yuan Meng était le premier panda né en France, fruit d'une insémination artificielle. Il doit repartir en Chine en 2021.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.