Bébés pandas du zoo de Beauval : le premier-né est mort mais le second est en "parfaite santé"

Huan Huan, la femelle panda du parc zoologique, a mis bas dans la soirée.

L\'un des bébés de Huan Huan, né le 4 août 2017 au zoo de Beauval (Loir-et-Cher). 
L'un des bébés de Huan Huan, né le 4 août 2017 au zoo de Beauval (Loir-et-Cher).  (GUILLAUME SOUVANT / AFP)

C'est une première en France. Deux bébés pandas sont nés, vendredi 4 août, au zoo de Beauval (Loir-et-Cher). "Très faible, le premier-né est malheureusement décédé malgré tous les soins prodigués par nos équipes aidées des soigneuses chinoises. Heureusement, Huan Huan s'occupe toujours très bien de l'un de ses bébés, né en deuxième position."

Né à 22h18, le premier né a été immédiatement écarté par sa mère au profit de son jumeau né à 22h32. Guidée par son instinct, Huan Huan "a spontanément choisi le plus vigoureux, comme les mères pandas le font dans la nature", a expliqué Rodolphe Delord, le directeur du zoo. Elle a léché son petit, le prenant délicatement dans ses pattes dans un geste très maternel comme elle l'avait fait auparavant pour le premier-né.

"Nos équipes ont fait le maximum"

Le premier bébé "était bien trop faible pour survivre. Les soigneuses chinoises, qui ont l'expérience, l'ont vu tout de suite", a raconté le directeur du parc zoologique. Abandonné par sa mère, il a été placé immédiatement dans une couveuse. Posé sur une serviette éponge rose, un peu du même ton que sa peau totalement nue, les soigneurs ont tenté vainement de le réchauffer avec un sèche-cheveu. "Nos équipes vétérinaires ont fait le maximum pour le ramener", selon Rodolphe Delord. Souffrant de difficultés respiratoires, le premier-né est mort peu après 23h30.

Images de la naissance des deux bébés pandas au zoo de Beauval (Loir-et-Cher), le 4 août 2017. 
Images de la naissance des deux bébés pandas au zoo de Beauval (Loir-et-Cher), le 4 août 2017.  (GUILLAUME SOUVANT / AFP)

Le second bébé panda est en revanche en "parfaite santé" : placé en couveuse une vingtaine de minutes après sa naissance pour nettoyer le cordon, faire ses premières selles et lui donner du colostrum, le précieux premier lait secrété par les mamelles après la mise bas, il a ensuite été rendu à sa mère qui le réclamait, s'agrippant aux barreaux de sa loge.

Des bébés d'une centaine de grammes

Roses, sans poil, les bébés pandas ne pèsent qu'un peu plus d'une centaine de grammes quand leur mère, âgée de neuf ans, atteint 115 kg. Le nouveau-né – un mâle  pèse ainsi 142,4 grammes, soit 21,4 grammes de plus que son jumeau à la naissance, a précisé le chef vétérinaire du zoo, Baptiste Mulot.

Cette naissance est aussi un événement diplomatique : selon l'usage, si tout se passe bien, Brigitte Macron sera, avec la Première dame chinoise, la marraine des deux bébés pandas, qui retourneront en Chine d'ici à trois ans, lorsqu'ils seront sevrés.