Les chevaux au service des agriculteurs

De plus en plus de professionnels font appel aux chevaux de trait pour travailler la terre. En Saône-et-Loire, le résultat est surprenant.

FRANCE 3

Ce n'est pas une tendance, mais bien une habitude : l'utilisation de chevaux de trait est devenue une évidence pour beaucoup d'agriculteurs. Une équipe de France 3 s'est déplacée à Cruzille, en Saône-et-Loire, où les animaux ont été particulièrement efficaces dans les vignobles de Caroline et Thibaut.
Ils servent à buter la vigne afin de détruire la végétation de l'été. La terre, ainsi retournée, vient nourrir et protéger les pieds pour l'hiver. Sur les hauts de coteaux, le cheval est particulièrement adapté parce qu'il ne compacte pas les sols, pour passer sur des lignes qui font entre 90cm et 1,4m de large.

Original, mais surtout efficace

Comme l'explique l'agriculteur, le système rattaché au cheval n'"est pas archaïque, c'est vraiment une machine qu'on a utilisé dans le temps, qu'on a juste rénové un minimum".
L'idée ne passe pas inaperçue mais est surtout efficace : le viticulteur du domaine a constaté que les terres labourées au cheval avaient plus d'humidité que d'autres travaillées à l'enjambeur, et ce malgré un été particulièrement sec. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Elevage de chevaux près de l\'abattoire de Peter Boddy, dans le West Yorkshire (Royaume Uni), le 13 février 2013.
Elevage de chevaux près de l'abattoire de Peter Boddy, dans le West Yorkshire (Royaume Uni), le 13 février 2013. (PHIL NOBLE / REUTERS)