Paris : le zoo de Vincennes a récupéré ses babouins et va pouvoir ouvrir au public

Le zoo de Vincennes annonce, samedi matin, avoir récupéré les derniers singes qui s'étaient échappés de leur enclos vendredi. Les trois derniers babouins ont été récupérés vers 4h15.

Un babouin de Guinée au parc zoologique de Paris, le 24 septembre 2016.
Un babouin de Guinée au parc zoologique de Paris, le 24 septembre 2016. (MAXPPP)

Les trois derniers babouins qui manquaient à l'appel au zoo de Vincennes ont été récupérés dans la nuit de vendredi à samedi "à 4h15", annonce un porte-parole du Muséum national d'histoire naturelle dans un communiqué. Il s'agissait de "deux femelles et un petit". Le zoo va pouvoir ouvrir au public ce week-end.

Pas de contact avec le public

Plusieurs babouins d'un groupe qui en comptait une cinquantaine s'étaient échappés de leur enclos du parc zoologique de Paris, en fin de matinée vendredi 26 janvier, et s'étaient retrouvés dans "les coulisses intérieures du zoo autour du Grand rocher", avait expliqué vendredi la direction du zoo à franceinfo.

Les animaux n'ont pas été en contact avec le public et ne se sont pas promenés dans les allées publiques du parc, situé à l'ouest du bois de Vincennes, à Paris. La plupart avaient été récupérés dès hier et confinés dans leurs loges intérieures.

Pas de blessé

C'est un soigneur qui, dans la matinée de vendredi, a vu que des babouins se trouvaient en dehors de leur enclos. Il a tout de suite alerté les équipes animalières. Les visiteurs ont été évacués par mesure de précaution. Les employés ont également été confinés selon les procédures de sécurité. Les sapeurs-pompiers ont été appelés sur place et des tireurs armés de fusils hypodermiques ont été mobilisés. Personne n'a été blessé, a assuré le parc zoologique de Paris.