Cet article date de plus de sept ans.

Le lionceau d'Asie né à la citadelle de Besançon est mort

La petite lionne d'Asie née le 14 août dernier à Besançon a été retrouvée morte samedi. "Cette mort n'est pas exceptionnelle" selon le Jardin zoologique du Muséum, qui explique que "moins d'un jeune sur deux survit durant le premier mois, période cruciale".
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Zoo de Besançon Autre)

La loi de la nature. La petite lionne d'Asie, née le
14 août dernier au Jardin zoologique du Muséum de Besançon
, est morte dans la nuit de vendredi à samedi. L'animal, issu d'une espèce rare classée en
danger critique d'extinction, a été retrouvé aux côtés de sa mère samedi. "Cette mort n'est
pas exceptionnelle
" car "dans la nature, moins d'un jeune sur deux
survit durant le premier mois, période cruciale
", a précisé le Jardin
zoologique.

Selon le communiqué, "un éloignement progressif de la mère a finalement conduit celle-ci
à provoquer la mort de son petit, probablement jugé trop faible
". Les
experts estiment que Shiva et Trejas, les parents de la petite lionne décédée,
ont agi ainsi pour se laisser "la possibilité de donner naissance à une
portée plus vaillante quelques mois plus tard
". Le nombre de naissance par
"couple " de lions est limité car une lionne vit environ une douzaine d'années.
Le temps de gestation et l'élevage des jeunes lionceaux durent deux
ans.

Actuellement, il reste à
peine 350 lions d'Asie dans la nature et moins de 100 dans les zoos européens.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.