Koko : le gorille qui parlait la langue des signes est mort

Le gorille Koko, qui avait appris un millier de mots de la langue des signes et dont les aventures ont été suivies dans le monde entier, s'est éteint à l'âge de 46 ans.

Cette vidéo n'est plus disponible

Les images sont aussi spectaculaires qu'émouvantes. Celles de Koko, la femelle gorille, racontant sa scène préférée d'un film qu'elle vient de voir, en langue des signes. Le gorille prodigieux et mondialement connu est mort à l'âge de 46 ans. Une relation exceptionnelle, des années de travail et de complicité ont réussi à faire que la gorille communique avec la scientifique Penny Patterson. La primate avait appris à maîtriser 1 000 mots du langage des signes et communiquait ses émotions.

Une vie sans voir la forêt

Koko était également connue pour l'affection qu'elle portait à un petit chat. Pendant des mois après sa mort, la primate s'est murée dans la tristesse. Koko, symbole de la communication entre les espèces, avait aussi un goût pour la peinture. Koko s'est éteinte dans son sommeil dans le zoo de Californie (États-Unis) où elle est née et où elle a passé sa vie sans jamais voir la forêt.

Le JT
Les autres sujets du JT
La gorille Koko au zoo de Detroit (Michigan), le 15 octobre 2015.  
La gorille Koko au zoo de Detroit (Michigan), le 15 octobre 2015.   (DANIEL MEARS / AP / SIPA)