EN IMAGES. Visons, lapins de garenne, chauves-souris... Ces espèces menacées en France

L'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) publie sa liste rouge des espèces menacées ou quasi menacées dans l'Hexagone. Et le bilan n'est pas glorieux.

Huit ans après la première évaluation, la situation s'est passablement aggravée en France. L'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) a publié, vendredi 17 novembre, une actualisation de sa liste rouge des espèces menacées. Elle révèle que la situation s'est aggravée pour les espèces terrestres (33 % menacées ou quasi menacées contre 23 % en 2009) comme pour les espèces marines (32 % menacées ou quasi menacées contre 25 % en 2009).

L'ours brun, le loup gris et le vison d'Europe pourraient disparaître dans quelques années si rien n'est fait pour les protéger. Mais d'autres espèces autrefois communes sont également menacées, comme le lapin de garenne, dont la population souffre de l'urbanisation et de l'intensification des pratiques agricoles. Franceinfo a sélectionné quelques espèces dont la chute du nombre d'individus inquiète les scientifiques.

1|11
Le lynx est l’une des trois espèces de grands prédateurs présentes en France métropolitaine. Il est placé dans la catégorie "en danger" en raison de sa population estimée à moins de 150 individus adultes dans notre pays.  CHARLES METZ / AFP
2|11
Bien que ses effectifs restent faibles (ils sont estimés entre 400 et 500 individus adultes), le phoque veau-marin est classé "quasi menacé" en France. Il bénéficie heureusement des échanges avec les colonies voisines et la tendance actuelle de sa population est en augmentation.  AFP
3|11
Avec 370 individus en France en 2017, le loup gris est classé dans la catégorie "des espèces vulnérables". MAXPPP
4|11
L'ours brun fait partie, avec le vison d'Europe et la rhinolophe de Méhely (une chauve-souris), des trois espèces "en danger critique".  PHILIPPE CL?MENT / BELGA MAG / AFP
5|11
Le vison d'Europe est l'espèce qui a le plus décliné en dix ans. Il en resterait moins de 250 représentants dans les Pyrénées.  GILLES MARTIN / BIOSPHOTO / AFP
6|11
Le Desman des Pyrénées est un mammifère semi-aquatique vivant dans cette chaîne montagneuse. Son habitat se situe surtout dans les cours d’eau et les lacs, où il se nourrit de larves d’insectes aquatiques. Au cours des vingt-cinq dernières années, le Desman des Pyrénées a disparu d’environ 60 % des réseaux hydrographiques qu’il fréquentait.  PIERRE CADIRAN / BIOSPHOTO / AFP
7|11
La progression des terres agricoles et des zones urbanisées rognent sur l'habitat du lapin de garenne, un rongeur autrefois très répandu en France. L'espèce est désormais classée dans la catégorie des "quasi menacé", même si l'animal peut encore s'observer dans de nombreuses campagnes françaises. MAXPPP
8|11
La rhinolophe de Méhely, une espèce de chauve-souris, est désormais en situation de "danger critique". Mais de manière générale, les chauves-souris sont en grand danger, puisque 15 autres espèces présentes en France sont sur la liste des mammifères menacés. KERSTIN HINZE / BIOSPHOTO / AFP
9|11
Les premières réintroductions de bouquetins ibériques ont été menées en 2014 et ont concerné une vingtaine de mâles et femelles dans deux parcs des Pyrénées, marquant ainsi le retour de l’espèce. Près de 140 bouquetins ont été ajoutés depuis. Mais en raison de ses effectifs encore faibles et fragiles sur le territoire, ce mammifère est classé "En danger". MAXPPP
10|11
Classé dans la catégorie des espèces "vulnérables", le cachalot est menacé par la pollution du milieu marin, les PCB ou encore les métaux lourds, ainsi que par l’ingestion de déchets plastiques et métalliques rejetés dans les océans. MAXPPP
11|11
Les principales menaces pesant sur le putois d’Europe sont la disparition des zones humides, les remembrements et la raréfaction du lapin de garenne ou des amphibiens qui peuvent constituer ses proies. L'espèce est classée en catégorie "quasi menacée".  MCPHOTO / BLICKWINKEL / AFP