Polynésie : la clinique des tortues soigne l'espèce menacée

En Polynésie, à Moorea, une clinique accueille les tortues malades en soins intensifs dans une nursery, les animaux sont ensuite relâchés dans la nature. 

FRANCE 2

Au cœur de la végétation luxuriante de Moorea, en Polynésie, un hôtel quatre étoiles avec sa clinique bien particulière. Les patientes : Duffy, une tortue âgée d'une vingtaine d'années, retrouvée sur un récif avec une flèche de harpon dans le cou et Tortilla, une dame de 70 ans, les écailles de sa carapace se décollent, elle reste donc à la surface, incapable de plonger pour se nourrir. Le jour de la visite de France 2, douze pensionnaires étaient soignées à la clinique des tortues. Il s'agit d'une espèce menacée partout dans le monde. 

Victimes des braconniers 

Une tortue sur deux arrive ici transpercée par une flèche de harpon. En Polynésie, les tortues de mer sont braconnées pour leur viande, vendue 40 € le kilo, alors que le thon ne se vend que 3 € le kilo. Les tortues ont droit à des exercices de kinésithérapie avec les soigneurs. En 15 ans, l'équipe a recueilli plus de 500 tortues. La montée des océans menace toujours un peu plus la survie de l'espèce. 237 tortues ont déjà été relâchées dans l'océan Pacifique.   

Le JT
Les autres sujets du JT
Une tortue marine dans la Mer Rouge, en Egypte.
Une tortue marine dans la Mer Rouge, en Egypte. (STUART KEASLEY / ROBERT HARDING PREMIUM / AFP)