Mutilation de chevaux : surpris par un éleveur, deux individus armés de couteaux prennent la fuite dans l'Yonne

Le propriétaire du cheval a été alerté pendant la nuit. Après avoir porté des coups à l'animal, les deux individus ont pris la fuite.

Un cheval dans un pré (photo d\'illustration).
Un cheval dans un pré (photo d'illustration). (GERARD HOUIN / MAXPPP)

Deux individus armés de couteaux ont été surpris par un éleveur en train de s'en prendre à son cheval à Montholon (Yonne), dans la nuit du lundi 24 au mardi 25 août, rapporte France Bleu Auxerre.

Le propriétaire du cheval a été alerté pendant la nuit par les aboiements de son chien. Les deux individus ont pris la fuite après avoir porté plusieurs coups à l'équidé. Les blessures sont heureusement superficielles.

La gendarmerie appelle à la vigilance

La gendarmerie de l'Yonne appelle les propriétaires de chevaux à la vigilance. Plusieurs attaques du même genre ont eu lieu depuis le mois de février. Un cheval en Moselle, un autre en Vendée, une jument dans le Puy-de-Dôme, une pouliche dans l'Aisne et un poney dans la Somme ont notamment été tués.

La Fédération française d'équitation a annoncé la semaine dernière que "face à la série d'actes de cruauté envers des équidés sur l'ensemble du territoire", elle se portait partie civile aux côtés des propriétaires de chevaux, poneys et ânes qui ont été tués ou mutilés ces derniers mois. Les enquêteurs n’écartent aucune piste, y compris la thèse du rituel satanique.