Cet article date de plus de huit ans.

Scandale dans les abattoirs : des nouvelles règles pour la filière

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Scandale dans les abattoirs : des nouvelles règles pour la filière
Scandale dans les abattoirs : des nouvelles règles pour la filière Scandale dans les abattoirs : des nouvelles règles pour la filière (FRANCE 2)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 2

Le ministre de l’Agriculture a annoncé qu'un référent de la protection animale sera présent dans tous les abattoirs de France. La mesure existe déjà dans la plupart des abattoirs et n'a pourtant pas empêché certaines dérives.

Objectif : en finir avec les images d'animaux frappés, assommés, égorgés alors qu'ils sont encore conscients. Pour éviter un nouveau scandale dans un abattoir français, le ministre de l'Agriculture a annoncé ce jeudi des nouvelles mesures. Parmi elles, un référent de la protection animale sera présent dans tous les abattoirs de France, mais également, la possibilité de protéger les salariés qui dénoncent des pratiques contraires au respect de l'animal.

Une mesure européenne

L'idée de Stéphane Le Foll n'est pas nouvelle. Les salariés protecteurs de la cause animale existent déjà. C'est un règlement européen de 2009 qui le prévoit. Sur 263 abattoirs en France, 223 ont déjà un représentant de la protection animale. C'est le cas notamment dans l'établissement de Mauléon au Pays Basque, pointé du doigt il y a deux jours. Le ministère ne précise pas quand cette mesure sera mise en oeuvre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.