Malaisie : un centre aide les éléphants à se réinsérer

Le sanctuaire de Kuala Gandah soigne les éléphants sauvages piégés par des villageois et les aide, ensuite, à revenir dans leur milieu naturel.  

Cette vidéo n'est plus disponible

Au coeur de la Malaisie, il existe un havre de paix pour les éléphants. Son nom : le sanctuaire de Kuala Gandah. Et, après être tombés dans les pièges des villageois avec qui les pachydermes se livrent une guerre de territoire sans merci, ils en ont bien besoin. C'est le cas de ce mâle visible dans la vidéo. Il reçoit une prothèse qui va l'aider à se remettre sur pied. Plus tard, quand il sera prêt, le centre situé en Asie du Sud-Est va l'aider à se réinsérer dans les zones éloignées de la population.

Plus de 700 éléphants réintroduits

"Nous avons aujourd'hui 26 éléphants. Ils viennent d'un groupe de jeunes éléphants abandonnés par leur troupeau à cause de conflits entre les éléphants et les humains", explique Nasharuddin Othman, le directeur du sanctuaire de Kuala Gandah. Mais ce ne sont pas les seuls pensionnaires : "Nous avons aussi des éléphants captifs qui sont utilisés pour des opérations de transferts d'éléphants", ajoute-t-il.

Grâce à ce centre, plus de 700 éléphants ont pu être réintroduits dans leur milieu naturel en l'espace de trente ans. Malgré tout, en six ans, un tiers des éléphants sauvages ont été décimés

 

Éléphants au centre 
Éléphants au centre  (FRANCEINFO)