Des militants de L214 dénoncent les conditions d'élevage des poulets cuisinés dans les restaurants Subway

L'association réclame la signature par la chaîne de restauration rapide d'une charte européenne sur l'élevage intensif de poulets.

Article rédigé par
Avec France Bleu - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Une dizaine de militants de l'association L214 s'est alignée devant le restaurant Subway à Anglet pour dénoncer les conditions d'élevage des poulets servis dans les sandwichs. (SONIA GHOBRI / RADIO FRANCE)

Des militants de l'association L214 se sont rassemblés devant plusieurs restaurants Subway de France samedi 27 février à midi pour dénoncer les conditions d'élevage des poulets dont la viande est cuisinée par la chaîne de restauration rapide, indiquent plusieurs locales du réseau France Bleu. Une dizaine de militants étaient notamment présents devant les restaurants d'Anglet (Pyrénées-Atlantiques), de Caen (Calvados), de Poitiers (Vienne) ou de Limoges (Haute-Vienne). Des rassemblements avaient déjà eu lieu vendredi à Quimper notamment et devant le siège parisien de Subway.

Mettre fin à la croissance rapide des poulets

"Nous sommes là pour encourager Subway à signer l'European Chicken Commitment. C'est une série d'engagements pour éradiquer les pires pratiques d'élevage et d'abattage des poulets", explique à France Bleu Camille Larange, chargée de campagne chez L214 au Pays Basque. Cette charte européenne sur l'élevage intensif de poulets a été signée par plusieurs enseignes telle que Dominos Pizzas, la Mie Câline, les boulangeries Paul, ou encore la grande distribution, souligne l'association de protection animale.

"Cela fait deux ans que nous sommes en discussion avec Subway et que les choses n'avancent pas."

Camille Larange

à France Bleu Pays Basque

L'European Chicken Commitment fixe plusieurs critères pour améliorer le bien-être animal et notamment mettre fin à la croissance rapide des poulets. "Des souches de poulets ont été sélectionnées génétiquement dans cette optique. Souvent ces animaux ne sont pas capables de supporter leur propre poids", affirme L214.

La direction de Subway réagit et se défend dans un communiqué : "La réalité est que le poulet que nous utilisons dans nos sandwichs répond à toutes les normes européennes en matière de bien-être animal. Nous révisons constamment notre politique de bien-être animal qui s’appuie sur les normes strictes que nous exigeons déjà de la part de nos fournisseurs et producteurs", assure la chaîne de restauration rapide.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.