Belgique : 20 000 poussins euthanasiés à l'aéroport de Bruxelles

La décision de tuer ces oiseaux a été prise pour "abréger leurs souffrances", selon la porte-parole de l'agence flamande pour le bien-être animal.

Des poussins photographiés pendant un salon de l\'agriculture à Moscou (Russie), le 9 octobre 2013.
Des poussins photographiés pendant un salon de l'agriculture à Moscou (Russie), le 9 octobre 2013. (KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP)

Enfermés dans un container abandonné en plein soleil sur le tarmac. C'est le calvaire vécu par 20 000 poussins, dimanche 6 mai, à l'aéroport de Bruxelles (Belgique), rapporte la RTBF. Ils ont été euthanasiés à la demande de l'agence flamande pour le bien-être animal.

Au départ, les oisillons devaient être exportés à Kinshasa (République démocratique du Congo). Mais, à deux reprises, l'avion n'a pas pu partir pour des raisons techniques, raconte la radio télévision belge. "Dimanche soir, un certain nombre de poussins étaient déjà morts", témoigne la porte-parole de l'agence flamande pour le bien-être animal, Brigitte Borgmans.

Contacté, le transporteur refuse de reprendre le container. "Nous avons envoyé un vétérinaire sur place et il a décidé d'abréger leurs souffrances", poursuit Brigitte Borgmans. Sollicités, les pompiers de l'aéroport refusent d'effectuer cette tâche ingrate. Leurs collègues de la ville de Zaventem interviennent alors et gazent les poussins. Toujours selon la RTBF, l'agence flamande a dressé un procès-verbal contre l'exportateur pour violation de la loi sur le bien-être animal.