Animaux : des puces électroniques face à la recrudescence de disparitions

La ville de Roubaix (Nord) observe de plus en plus de chats errants ou perdus dans ses rues. Difficile de retrouver les propriétaires de ces animaux sans puce.

FRANCE 2

Des chats perdus, il en arrive tous les jours à Roubaix (Nord). Dans ce refuge, les bénévoles passent d'abord l'animal sous un détecteur de puce. "Il n'a pas de puce électronique, il n'a pas de tatouage, de ce fait on ne sait pas à qui il appartient, on ne sait pas comment contacter ses propriétaires pour spécifier qu'il est arrivé ici", explique Cristina Devulder de la Ligue protectrice des animaux du nord de la France. La plupart des chats arrivés ici depuis janvier ne sont pas traçables. Sur 1 660, 85 seulement étaient identifiés.

L'inscrire définitivement au fichier national

Aussitôt arrivé, l'animal est mis en cage, mais pendant les mois d'été, le refuge manque de place : il accueille 8 fois plus de chats que le reste de l'année. En juillet, 250 animaux ont dû être euthanasiés par manque de place. Pourtant, il suffit d'un passage chez le vétérinaire pour identifier son chat et l'identifier définitivement au fichier national.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un chat dort sur un banc, dans le Var.
Un chat dort sur un banc, dans le Var. (PASCAL PITTORINO / BIOSPHOTO / AFP)