Amazon : enquête sur le plus grand supermarché du monde

a revoir

Présenté parJulian Bugier

Diffusé le 24/07/2014Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

C'est le cas du président de l'Assemblée nationale, le socialiste Claude Bartolone, dont la conjointe travaille à son cabinet C'est aussi le cas de Jean-François Copé. Sa femme Nadia Copé est l'une de ses assistantes parlementaires. Les 925 déclarations sont toutes consultables en ligne, et presque toutes déchiffrables. Le député PS Eric Jalton semble avoir eu du mal à remplir sa copie.

Une gigantesque panne a touché le réseau de téléphonie SFR. Quatre millions de personnes ont été affectées aujourd'hui, entre 9h et 15h. A l'origine de l'incident, une panne sur un équipement qui permet de localiser les clients.

Notre enquête est consacrée ce soir à un mastodonte qui bouscule l'industrie du livre et qui impose sa loi : Amazon. Plus de 50.000 employés dans le monde, 1 milliard de dollars de bénéfice et une politique agressive sur les prix. Les libraires en sont les principales victimes. Quelle est la face cachée de ce succès? Comment s'organise la résistance.

C'est le plus grand supermarché du monde. Le site internet d'Amazon. Un chiffre d'affaires record: livres, vêtements, électroménager, des millions de colis commandés chaque jour et préparés dans ces entrepôts Amazon est un mastodonte qui révolutionne le commerce avec des méthodes toujours plus agressives. Guerre des prix, poursuites judiciaires, et bientôt des drones de livraison. Premières victimes de cette guerre commerciale : les libraires. En France, leurs ventes baissent depuis cinq ans. Ce libraire parle d'une concurrence déloyale.

Les clients vont sur Amazon pensant qu'ils auront le livre plus vite pour le même prix, avec un port gratuit, dans leur boîte aux lettres.

Il dit qu'il ne peut pas s'aligner, sauf à vendre à perte. Casser les prix par tous les moyens c'est la stratégie d'Amazon. Aux Etats-Unis, l'entreprise fait pression sur ses fournisseurs, elle exige des prix plus bas, ceux qui refusent sont rayés du site, ou livrables dans 3 semaines, contre quelques jours pour les autres. Cinq gros éditeurs ont tenté de s'allier pour protéger leurs tarifs. En vain : ils ont payé 123 millions d'euros d'amende pour entente illégale.

En théorie, rien n'empêche les éditeurs de retirer leurs livres d'Amazon. En réalité, Amazon contrôle une partie importante des ventes, les éditeurs ont besoin de ce site, ils sont bloqués.

Aux Etats-Unis, plus de 40% des livres vendus le sont désormais sur Amazon. Chaque seconde, 400 articles sont commandés. Un phénomène qui a largement contribué, a la disparition de la moitié des librairies indépendantes depuis vingt ans. Pour ne pas connaître cette hécatombe, les libraires français ont des alliés de poids : les députés. Ils viennent de voter une loi anti-Amazon qui interdit la livraison gratuite des livres. Amazon a donc fixé le prix de la livraison à 1 ct d'euro par envoi. Mais la loi va plus loin. Les sites internet n'ont plus le droit de faire des ristournes sur les livres, alors que les libraires peuvent en faire une de 5% avec les cartes de fidélité, ce qui les rend désormais moins chers.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==