Allemagne : les réactions aux "attaques" françaises

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 29/04/2013Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

que le changement ne vient pas.

La France attend de l'Allemagne moins de rigueur budgétaire. Sur L'Europe, deux visions économiques s'affrontent, et les couacs ne sont certainement pas termines.

Cette affaire franco-allemande a aussi réuni Jean-François Copé et François Fillon. C'est leur premier communique commun depuis la bataille fratricide de l'UMP. Ils dénoncent "la responsabilité personnelle de François Hollande dans la dégradation consternante de la relation franco-allemande et dans le climat germanophobe qui gagne le PS et l'extrême gauche. Et sur ce sujet, voici l'appel de l'un des bâtisseurs L'ancien président Valéry Giscard d'Estaing. Ce soir, il sort du silence et lance une mise en garde.

Nous sommes les deux pays centraux de l'Europe. Si ces pays se disputent, l'Europe ne peut pas réussir. Elle ne peut pas réussir une politique forte, ni à soutenir la concurrence internationale. Nous affaiblissons l'Europe. Les Allemands sont ceux qui paient le plus pour aider les pays en difficulté en Europe. Nous n'avons pas, a ma connaissance, de reproche a leur faire. Les reproches, il faut les faire à nous-mêmes. Nous avons beaucoup de mal à nous réformer, c'est nous ça.

Le JT
Les autres sujets du JT