Affaire Leonarda : l'intervention de Manuel Valls

a revoir

Présenté parLaurent Delahousse

Diffusé le 20/10/2013Durée : 00h30

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

L. Delahousse : On vous retrouvera tout à l'heure si vous avez des résultats. Un épisode médiatique surprenant ces derniers jours, le dernier chapitre en date de l'affaire Leonarda, c'est l'intervention de Manuel Valls qui a souhaité apporter son point de vue.

Sa parole était très attendue. Dans les colonnes du "Journal du Dimanche", Manuel Valls affirme qu'il assume ses responsabilités et affiche une certitude: la famille Dibrani ne reviendra pas. Martelant qu'il n'y a pas eu de faute du préfet, ni des forces de l'ordre, il salue toutefois la proposition de François Hollande, que la jeune fille puisse rentrer seule en France poursuivre ses études. Manuel Valls se dit sensible à la situation de la collégienne mais reste ferme malgré les mobilisations lycéennes.

Sa boussole politique à lui, c'est la fermeté, et il le rappelle. Avec ses conseillers, il est en contact permanent avec Paris et il rentre plus tôt que prévu des Antilles pour régler le dossier avec le président.

Manuel Valls est le personnage politique épargné par l'affaire Leonarda. Il n'a pas su empêcher la polémique, mais il n'est pas le perdant car la famille va rester expulsée et il a l'opinion pour lui.

Plus que jamais, il y a deux lignes au gouvernement: celle incarnée par Manuel Valls et celle défendue par le reste de la gauche.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==