Accident de flash-ball : un policier renvoyé aux assises, près de cinq ans après les faits

a revoir

Présenté parMarie Drucker

Diffusé le 05/04/2014Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

En juillet 2009, au cours d'une opération de police à Montreuil, un policier avait grièvement blessé un homme avec un tir de Flash-Ball. Hier, le parquet de Bobigny a requis le renvoi aux assises du fonctionnaire.

Juillet 2009, 300 personnes manifestent à Montreuil contre les violences policières, car la semaine d'avant, au même endroit, la police a dispersé un rassemblement contre des expulsions de squatters. Des heurts éclatent, les forces de l'ordre tirent au Flash-Ball, plusieurs personnes sont touchées. Parmi elles, un homme qui perd l'usage de son oeil droit.

Les policiers ont tiré sans sommation.

Quatre ans après les faits, le parquet de Bobigny écarte la légitime défense pour le policier et demande son renvoi devant les assises. Pour le procureur, il s'agit bien de violences volontaires, même si la victime n'était pas personnellement visée.

On était face à un individu hostile qui avait menacé de ramener des projectiles. La riposte était proportionnée.

Le policier mis en cause est toujours en poste mais n'a plus le droit de porter une arme. A l'époque, la police des polices avaü avait conclu a une mauvaise utilisation du Flash-Ball.

Le JT
Les autres sujets du JT