Une rentrée universitaire en baisse

Les étudiants vont bientôt reprendre le chemin de la fac et, cette année, la rentrée devrait coûter 7% moins cher.

France 2

Les inégalités persistent entre les étudiants selon les villes où se situe leur université. Le coût de la vie varie presque du simple au double entre Paris et Brest par exemple. Une rentrée universitaire en baisse de 7% en moyenne par rapport à l'an dernier, c'est ce que prévoit la Fédération des associations générales étudiantes (Fage). Une baisse justifiée par la loi Alur sur l'encadrement des loyers, première source de dépenses des étudiants, soit une économie de 190 euros en 2015.

Rentrée plus chère pour l'Unef 

Autre point positif : les frais d'inscription, gelés cette année. En revanche, pour l'Unef, syndicat national des étudiants, autre son de cloche dans une enquête publiée la semaine dernière. Selon le syndicat, la rentrée universitaire sera plus chère, +1,1%, soit environ quatre fois l'inflation. Dans ses calculs, le syndicat prend moins en compte le coût de l'immobilier que le coût de la vie en général, toujours en augmentation. Le syndicat rappelle qu'un tiers des étudiants ne reçoit aucune aide financière de ses parents. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Etudiants à l\'université de la Timone, à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 11 décembre 2012.
Etudiants à l'université de la Timone, à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 11 décembre 2012. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)