Cet article date de plus de quatre ans.

"Vous êtes vendue avec la voiture ?" : attouchements, remarques graveleuses… Le ras-le-bol des hôtesses en événementiel

Les témoignages d’hôtesses victimes de sexisme se multiplient. Une pétition lancée en début de semaine pour dénoncer ces abus a déjà recueilli plus de 20 000 signatures.

Article rédigé par Matthieu Mondoloni
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Une hôtesse pose aux côtés d’une voiture lors du 87e salon international de l'automobile et des accessoires de Genève, en Suisse, en 2016. (ALEXANDRE MARCHI / MAXPPP)

Remarques graveleuses, comme "Vous êtes vendue avec la voiture ?", gestes déplacés comme des mains aux fesses, harcèlement et autres agressions sexuelles : sur le compte Twitter #PasTaPotiche, qu’elle a lancé fin juillet, Alice, hôtesse de 22 ans, recueille des témoignages édifiants, auxquels s’ajoute le sien. "J’ai notamment été agressée sexuellement par un homme puissant dans le milieu sportif lors d’une soirée, se souvient Alice. Lorsque j’en ai parlé à mon agence, cette dernière m’a dit que je n’étais pas la première à avoir été victime de cet homme-là, qu’il s’en était déjà pris à d’autres femmes, mais que s’ils étaient désolés, ils ne pouvaient rien faire puisqu’il partait à la retraite."

Nous ne sommes pas leurs marionnettes. On n’est pas des femmes objets. Ce que nous demandons, c’est qu’on fasse respecter la loi.

Alice, hôtesse

à franceinfo

Faire respecter la loi et aussi changer les mentalités, ajoute Fatima Benomar, cofondatrice du collectif féministe les Effronté-es : "Je ne vois pas pourquoi, s'indigne-t-elle, quand on expose des voitures ou lors de compétitions, il faut avoir pour incarner cet emploi une femme qui est seulement là pour entrer dans une taille 38, avoir tel tour de taille ou tel sourire, et un point c’est tout…" Alice, elle, ne veut pas changer de métier, mais plutôt changer ce dernier. Dans sa pétition, elle demande au gouvernement que soit mis en place un plan de lutte contre le sexisme chez les hôtesses.

Attouchements, remarques graveleuses… le ras-le-bol des hôtesses en événementiel - reportage Matthieu Mondoloni

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.