Violences conjugales : les premières propositions du Grenelle

Les groupes de travail du Grenelle des violences conjugales ont livré, mardi 29 octobre, de premières pistes afin de mieux détecter les cas critiques.

France 3

C'est un premier pas pour lutte contre les violences conjugales. Après un mois de travail, les groupes participant au Grenelle consacré à ces violences ont livré mardi 29 octobre une première série de mesures, alors que les débats vont se poursuivre jusqu'à la fin du mois de novembre. Si ce ne sont que des pistes de travail, le gouvernement a indiqué vouloir s'en inspirer. Ainsi, gendarmes et policiers devraient s'accorder sur une même évaluation du danger.

Partager le secret médical

Lors de l'accueil des victimes, il y aurait un même protocole, une méthode commune pour ne pas passer à côté d'un cas critique. Les forces de l'ordre pourraient aussi réquisitionner une arme à feu dès la première plainte. L'autre piste de travail consiste à partager le secret médical entre les urgences, les avocats et la police, ce qui pourrait faciliter les signalements, même sans l'accord de la victime.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le 3919 est un numéro d\'écoute destiné aux femmes victimes de violences conjugales.
Le 3919 est un numéro d'écoute destiné aux femmes victimes de violences conjugales. (JACQUES DEMARTHON / AFP)