Violences conjugales : des applications permettent de donner l'alerte plus rapidement en cas d'agression

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Article rédigé par
N.Perez, S.Guibout, D.Turpin, J.Pires - France 2
France Télévisions

Pour lutter contre les violences faites aux femmes, la prise de conscience, la parole qui se libère ainsi que la mise en place de dispositifs d'alerte sont essentielles, car ils peuvent parfois sauver des vies. Plusieurs applications mobiles permettent d'entrer en contact avec des proches et des structures d'urgence.

Une jeune femme menacée de mort par son ex-compagnon a décidé de témoigner anonymement. Depuis trois mois, elle est équipée d'un bouton connecté, discret et efficace. D'un simple clic, elle peut avertir ses proches en cas de danger. "L'avantage de ce bouton c'est que c'est plus rapide d'appuyer dessus plutôt que de prendre son téléphone et appeler quelqu'un ou le 17 directement", confie-t-elle.

Un bouton qui permet de prévenir jusqu'à cinq personnes en cas d'agression

Au tribunal de Compiègne dans l'Oise, la procureure de la République teste ce bouton en le mettant gratuitement à disposition de certaines victimes. Ce dispositif a plusieurs options : faire fuir l'agresseur ou encore prévenir jusqu'à cinq personnes de confiance. Si le dispositif ne permet pas d'alerter directement la police, la procureure le propose pour assurer la protection des victimes dès la première plainte. C'est une sécurité indispensable pour une jeune femme dont l'agresseur présumé est placé sous contrôle judiciaire, mais laissé libre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.