Féminicide en Moselle : le suspect a été interpellé

Publié Mis à jour
Féminicide en Moselle : le suspect a été interpellé
CAPTURE ECRAN FRANCE 3
Article rédigé par
E.Pelletier, S.Mulin, S.Peev, B.Kratschmar, D.Attal - France 3
France Télévisions

Une femme est morte poignardée en pleine rue, dimanche 24 mai, en Moselle. Son compagnon a pris la fuite. Activement recherché, il a été interpellé dans l'après-midi. 

Stéphanie Di Vincenzo avait 22 ans. Elle est morte dans la nuit du dimanche 23 au lundi 14 mai, tuée d'une dizaine de coups de couteau, en plein centre-ville d'Hayange (Moselle). Une dispute a éclaté aux alentours de 00h30 au domicile du couple, devant leur fille de trois ans. La mère de famille aurait été défenestrée depuis son balcon, puis poignardée à mort dans la rue. 

Plainte pour violences conjugales en 2020

Malgré la pluie, les hommages se sont multipliés dans la journée du dimanche 24. "Elle était joyeuse, elle rigolait tout le temps", se souvient une riveraine. Son conjoint a été interpellé en fin d'après-midi. Il s'agit d'un homme de 23 ans de nationalité serbe déjà condamné à plusieurs reprises, notamment pour des délits routiers. Il portait un bracelet électronique, qu'il aurait arraché avant de s'en prendre à sa conjointe. La victime avait déposé plainte en novembre 2020 pour violences conjugales. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Violences faites aux femmes

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.