Féminicide à Marignane : une marche pour ne pas oublier

L'ex-compagnon de Chloé l'a tué la semaine dernière, alors qu'elle était enceinte. Une marche blanche était organisée pour Chloé dimanche 11 août.

France 2

Au cœur du rassemblement, la sœur jumelle de la victime est inconsolable. Dimanche 11 août, ils sont plusieurs dizaines à avoir marché en silence aux côtés de Chloé, enceinte de huit mois, tuée par son ex-compagnon la semaine dernière. "Une femme qui se fait assassiner impuissante dans sa voiture devant son enfant avec son bébé dans le ventre, on ne peut pas faire autrement que d'être là pour accompagner cette fille et ses parents", explique Éric Le Disses, maire de Marignane (Bouches-du-Rhône).

85e féminicide depuis le début de l'année

Il est 18h30 dimanche dernier quand la jeune femme se rend chez son ex-compagnon pour récupérer leur fils. Alors qu'elle est encore dans sa voiture, l'homme sort une arme de poing et lui tire dans la tête et le ventre. Chloé est la 85e victime de féminicide depuis le début de l'année. Dès la rentrée, Marlène Schiappa, secrétaire d'État à l'égalité femmes/hommes mènera un grenelle consacré à la lutte contre les violences conjugales.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des inscriptions contre les violences sexistes ont été dessinées sur la place de la Républiqe, à Paris, le 29 septembre 2018.
Des inscriptions contre les violences sexistes ont été dessinées sur la place de la Républiqe, à Paris, le 29 septembre 2018. (DENIS MEYER / HANS LUCAS / AFP)