Doubs : un homme bientôt jugé pour avoir traîné son ex-femme qui s'était agrippée au rétroviseur de sa voiture

Cet homme, qui n'avait plus le droit de garde, tentait de fuir avec son enfant. Pour s'y opposer, son ex-compagne s'est accrochée au rétroviseur de la voiture. 

Besançon (Doubs)
Besançon (Doubs) (GOOGLE MAPS)

Un homme de 40 ans doit être jugé lundi 23 septembre en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Besançon pour avoir traîné son ex-femme sur quelques mètres, au volant de sa voiture, rapporte France Bleu Besançon.

Les faits se sont déroulés vendredi 20 septembre vers 7h45, devant le collège Stendhal à Besançon. L'homme a obligé sa fille, qui venait d'être déposée par sa mère à l'école, à monter dans sa voiture. La femme de 38 ans a alors tenté de stopper son ex-mari qui partait avec leur fille. Elle s'est accrochée au rétroviseur de la voiture et a été traînée sur une dizaine de mètres sur la chaussée.

Une précédente condamnation il y a deux mois

D'après les premiers éléments de l'enquête, l'homme ne l'a pas vue quand il a avancé avec son véhicule. Il a été interpellé et placé en garde à vue vendredi. La femme s'est vu délivrer une ITT de trois jours pour des brûlures au niveau du pied et du cuir chevelu. Son ex-mari avait déjà été condamné en juillet dernier pour violences conjugales sur son ex-femme. Il n'avait pas de droit de garde depuis la séparation du couple.